[VIDEO] : Ndigël du Calife des Mourides pour la Revivification du Terroir


Enregistrer au format PDF Version imprimable de cet article Version imprimable envoyer l'article par mail envoyer par mail




Article lu 307 fois




Par la voix de Serigne Moutakha Mbacké, son bras-droit et responsable du culte, le Calife Général des mourides, Cheikh Sidy Mukhtar Mbacké, recommande à tous les agriculteurs de retourner à leurs champs, à partir de Mercredi 27 Mars 2013, pour notamment préparer l’hivernage.



Le Calife profite de cette occasion pour exhorter tous les sénégalais ayant, dans le passé, délaissé leurs terroirs et lieux d’origine, au point que ceux-ci soient tombés en désuétude, d’y retourner pour revivifier ces derniers. Ce Ndigël, précise-t-il, concerne aussi bien ceux qui, après avoir émigré ailleurs, y ont brillamment réussi, que ceux qui, après leur exode, éprouvent encore des difficultés à trouver une vie meilleure en ces lieux.



Le Calife encourage vivement les premiers (ceux qui ont réussi ailleurs au point d’en faire aujourd’hui leur lieu de résidence et d’activité principale) de penser à leur bercail, en y investissant ou en le dotant d’infrastructures (mosquée, eau, activités économiques etc.). Une contribution qui sera de nature à maintenir les populations rurales dans ces localités, à les aider à y vivre dans des conditions décentes et, de ce fait, à y adorer dûment le Seigneur. Ce qui constitue une oeuvre pie majeure.



Ces investissements et dotations participeraient également à rendre ces zones attractives pour d’anciennes victimes de l’exode rural, qui pourraient, ce faisant, retourner à la terre et se consacrer eux aussi à l’agriculture, qui constitue l’une des activités les plus bénies. En ce sens, toute initiative de nature à y faciliter l’accès des populations à l’eau ou à les assister d’une quelconque autre manière serait très appréciée.



Serigne Mountakha, par sa voix personnelle, rappelle à ses condisciples mourides l’importance pour eux de toujours se conformer au Ndigël, qui constitue un élément central de leur foi, tout en étant pourvu de la bénédiction divine, gage de toute réussite. Le porte-parole du jour terminera par rappeler à tous, les Ndigëls précédents du Calife, notamment celui portant sur la rénovation de la Grande Mosquée de Touba et celui sur la construction de la mosquée de Dakar qui tiennent aussi à coeur Cheikh Sidy Mukhtar.





Source : Majalis