Un vœu de Serigne Saliou concrétisé : Touba se dote d’une zone industrielle


Enregistrer au format PDF Version imprimable de cet article Version imprimable envoyer l'article par mail envoyer par mail




Article lu 153 fois




(Correspondance) - Avec la pose, hier, de la première pierre d’une zone industrielle, un vœu cher à feu Serigne Saliou Mbacké est en passe de se concrétiser à Touba. Serigne Mountakha Mbacké, accompagné de plusieurs dignitaires mourides, a donné le premier coup de truelle devant le ministre d’Etat, ministre des Mines, de l’Industrie et de l’Agro-industrie, Abdoulaye Baldé. Ce terrain de 300 ha, situé dans le périmètre de la ville de Touba, à l’entrée de Mbacké, sur l’axe Diourbel-Touba, avec possibilité d’extension de 300 ha, pourrait, sans nul doute, contribuer à une nouvelle configuration des activités économiques à Touba et à leur bonne répartition dans l’espace urbain et au-delà, dira le ministre.

Véritable instrument d’aménagement du territoire, la zone industrielle de Touba (Zit) permettra de promouvoir la vitalité économique et l’entreprenariat dans la localité, de réduire considérablement le chômage élevé lié au recul de l’activité agricole et de contribuer à l’exploitation optimale des potentialités mais surtout à la valorisation des atouts de Touba, a-t-il ajouté. En effet, pour un investissement, évalué à près de 11 milliards de francs Cfa, la Zit envisage d’aménager environ 75 espaces Pme-Pmi en plus d’autres infrastructures. Ce qui nécessite la création de 2 000 emplois toutes activités confondues, à en croire le maître d’ouvrage délégué, Serigne Ahmadou Badaoui Mbacké. Ce dernier par ailleurs président de Touba Bogo Industrie investit aussi dans l’exploitation de l’eau minérale à Touba Bogo, village situé à une trentaine de kilomètres à l’est de Touba où une unité industrielle est à pied d’œuvre.

Abdoulaye Bamba SALL source Walfadjri