Le Magal de Mbacké Kadjor célébré le 3 Mai prochain


Enregistrer au format PDF Version imprimable de cet article Version imprimable envoyer l'article par mail envoyer par mail




Article lu 360 fois




L’édition 2011 du Magal de Mbacké Kadjor sera organisée le 3 mai prochain par la communauté mouride. Le Magal de cette année connaît une particularité avec l’accession du khalif de Mbacké Kadjor, Serigne Sidy Moctar Mbacké, au trône de Khalif Général des mourides. Cette dimension a des répercussions sur l’organisation et les préparatifs de l’évènement religieux qui va drainer des milliers de fidèles plus que les années précédentes. Pour les membres du comité d’organisation, ce contexte particulier nécessite des dispositions pratiques particulières pour garantir un succès éclatant de l’évènement. Le comité régional de développement (CRD) présidé par le gouverneur de la région de Louga, conscient de l’ampleur du Magal de cette année, a pris toutes les dispositions utiles pour assurer la réussite de la manifestation dédiée à Mame Mor Anta Saly Mbacké, père du vénéré fondateur du mouridisme. En présence du représentant du Khalif Général des mourides, le CRD sous l’autorité du gouverneur Moubarack Seck a pris d’importantes mesures. IL s’agit pour ce qui concerne la Sénélec de mettre hors délestage la zone avant et après le Magal et mobiliser deux groupes électrogènes. L’eau sera suffisante à Mbacké Kadjor avec un service qui sera assuré par la division régionale de l’hydraulique qui s’engage à mobiliser plus d’une quinzaine de camions citernes. Pour ce qui est de la santé et de l’hygiène, Mbacké Kadjor qui va réceptionner un nouveau poste de santé avant l’évènement sera doté suffisamment de médicaments et recevra six ambulances. En plus des opérations de désinsectisation et désinfection, cinq camions de vidange et une quinzaine de toilettes mobiles seront disponibles sur place. Côté sécurité des pèlerins, les effectifs des gendarmes et des sapeurs pompiers seront revus à la hausse. Le comité d’organisation a demandé que les principaux axes routiers et les pistes de productions qui mènent vers la cité religieuse soient réhabilités. Toutes choses qui amènent le gouverneur Moubarack Seck à rassurer le comité d’organisation et à engager les chefs de services concernés à se mettre rapidement à la tâche.