Comprendre le jeûne en l’islam


Enregistrer au format PDF Version imprimable de cet article Version imprimable envoyer l'article par mail envoyer par mail




Article lu 191 fois




Le jeûne est une prescription Divine aux Musulmans et aussi une forme d’adoration. On commence le jeûne à la nouvelle lune et on le rompt à la vue de la nouvelle. Ce mois sacré dure 29 ou 30 jours lunaires.



Les musulmans, en âge adulte, s’abstiennent de manger, boire ou fumer, du lever du soleil au coucher du soleil. Le repas avant le lever du soleil s’appelle le "Shor", celui du coucher du soleil "Iftar".



Les actions qui annulent le jeûne :

- boire
- manger
- toute injection par seringue ou autre
- infiltration dans le corps de tout médicament ou autre
- vomissement volontaire
- rapport sexuel
- pour les femmes : les règles ou l’accouchement

Musulmans dispensés de jeûner :

- Le malade mental
- L’enfant jusqu’à sa puberté
- La femme enceinte ou allaitant un bébé
- Le vieillard avancé dans l’âge qui n’a plus la force de jeûner, doit donner un repas chaque jour à un nécessiteux ou l’équivalent
- Le malade qui a une maladie incurable doit donner aussi en compensation comme le cas du vieillard.



Musulmans qui doivent rattraper le jeûne :

- Le malade imaginaire doit jeûner après sa guérison avant le prochain ramadan
- La femme enceinte si sa santé ne lui permet pas
- Celle qui accouche
- Celle qui allaite son enfant
- La femme qui a eu ses règles pendant le jeûne
- Le voyageur



Les bienfaits du jeûne :

- Il freine de désirs de l’individu et fortifie sa volonté
- Le repos de l’estomac
- C’est une hygiène pour l’organisme en général
- Il permet aux richement alimentés de sentir le mal de la faim et, de ce fait, se pencher sur le sort des malheureux, des nécessiteux et des affamés dans le monde.
- Habituer le Musulman à l’endurance, ce qui est une manière d’aider le Croyant à se rapprocher de Dieu en vue de mieux L’adorer.

Pendant qu’il jeûne, le musulman doit essayer d’accomplir un maximum de bonnes actions et consacrer tout le temps qu’il peut à la lecture du Coran. De même, il lui est recommandé de louer Dieu autant de fois qu’il est possible dans la journée et de rendre visite aux proches et aux malades.



Le mois du Ramadan est marqué par de grands événements comme la révélation, la nuit du destin et le début de la révélation du Coran.