[COMMEMORATION] : 117ème anniversaire de la prière des 2 Rakkas de Serigne Touba au Palais du Gouverneur de St-Louis.


Enregistrer au format PDF Version imprimable de cet article Version imprimable envoyer l'article par mail envoyer par mail




Article lu 399 fois




Contexte

Le Conseil Privé de Saint-Louis (5 septembre 1895)



Après son arrestation à Jéwol, le Cheikh Ahmadou BAMBA restera à Saint-Louis jusqu’au jeudi 5 septembre 1895, date à laquelle le Conseil Privé, composé de dix membres réunis dans la salle ordinaire de ses délibérations, décida son internement au Gabon.

L’Histoire a surtout retenu de ce jour la tempérance du Cheikh dans sa défense contre les chefs d’accusation qui lui furent exposés mais surtout le coeur qu’il eut de parapher au bas du document qui lui fut tendu la sourate Ikhlâs , symbole de l’Unicité Absolue de DIEU comme négation de la Trinité, en guise de signature, mais surtout celui d’effectuer deux rakkas devenues célèbres sur le lieu même de ladite séance.

Une coïncidence significative fut que ces événements eurent, non seulement, lieu au cours du mois de la Naissance du Prophète (PSL), mois de Rabi’u-l-Awwal ("Gamou") que vénérait particulièrement le Cheikh, mais le Conseil Privé fut tenu le jour de 14 de ce mois qui correspond au surlendemain de l’Anniversaire de la Naissance du Prophète (PSL) pour le Service duquel le Voyage est censé être fait.

En effet le dernier Messager de DIEU (PSL) est, selon l’hagiographie musulmane, né la nuit du 12 du mois de "Gamou" et a aussi émigré à Médine un jour de 12 du mois de "Gamou". La coïncidence étonnante sera donc que son Serviteur sera aussi appelé à exiler et à entamer le Service qu’il lui destinait au surlendemain de ce jour calendaire correspondant à l’Hégire de son Maître (PSL) ayant eu à subir la même épreuve dans des conditions étrangement similaires relatées par le Coran : "Rappelle-toi lorsque les infidèles complotaient contre toi afin de t’emprisonner ou te tuer ou t’expulser ; ils complotaient alors que DIEU cernait leur plan" (8:30)

Au cours de son séjour à Saint-Louis Cheikh Ahmadou BAMBA fut l’objet de la sollicitude de nombre de grandes figures musulmanes dont certaines l’exhortèrent vivement à interjeter appel de l’injuste décision ; éventualité à laquelle il ne daigna jamais souscrire car, disait-il : " Je me suffis de DIEU en dehors des roitelets et de Muhammad en dehors de tout autre intermédiaire".

C’est ainsi que le Serviteur du Prophète fut contraint de quitter l’île de Saint-Louis, le matin du jeudi 19 septembre 1895, correspondant à l’avant-dernier jour du mois de Rabi’u-l-Awwal, pour s’acheminer par chemin de fer vers la ville de Dakar où l’attendaient d’autres péripéties...

AU PROGRAMME
MERCREDI 29 AOÛT : Vernissage, exposition, place du Magal

DIMANCHE 2 SEPT. : journée du patrimoine, jardin d’essai

LUNDI 3 SEPT. : conférence sur la vie et l’œuvre de serigne Mor Talla Fall

MARDI 4 SEPT. : conférence et témoignage sur la vie et l’œuvre du parrain El Hadji Bara Mbacké Falilou, place du Magal MERCREDI 5 SEPT. : journée de la grande prière



SRC : Page facebook Serigne Fallou MBACKE