[AUDIO] : Magal Darou Moukhty édition 2015, Marciya Mame Thierno par Samba WADE,


Enregistrer au format PDF Version imprimable de cet article Version imprimable envoyer l'article par mail envoyer par mail




Article lu 701 fois




La Communauté Mouride célébre ce mercredi 03 juin 2015 le Magal de Darou Moukhty (La Maison du Donateur ).


Le Magal de DAROU-MOUKHTY (La Maison du Donateur ) est la commémoration des retrouvailles entre CHEIKH AHMADOU BAMBA KHADIMOU RASSOUL suite à son retour d’exil de 7 ans au Gabon en 1902 avec son frère et bras droit MAME THIERNO IBRAHIMA FATY à qui il avait confié toute sa famille, ses disciples et ses daaras durant cette longue période.
Mame Thierno Birahim MBACKE n’était pas seulement le frère de Cheikhoul Khadim mais il a été aussi l’artisan de la formation de l’élite Mouride.
Sa naissance a donné lieu à une scène extraordinaire, et très significative pour l’avenir. En effet, Mame Mor Anta Saly congratula Cheikhoul Khadim, âgé juste de 10 ans, en ces termes : « Félicitation pour la venue de ce nouveau né car il sera ton bras droit, en qui tu trouveras ardeur et soutien pour le grand projet qui te préoccupe tant ».


Thierno Ibra Faty vint au monde en 1861 à Porokhane. En partant pour l’exil, Cheikh Ahmadou Bamba avait donné des recommandations à son frère cadet et disciple. Mame Thierno veillera scrupuleusement au respect de toutes ces recommandations.


Très satisfait, Khadimou Rassoul, dès son retour d’exil, lui dit : « Thierno, si c’est toi qui était parti à ma place, je n’aurais pas fait le travail de manière aussi remarquable que tu l’as exécuté ». Forgé a l’école de son père et de son aîné, il était d’une forte personnalité qu’il mit au service exclusif de Khadimou Rassoul.


Il a toujours fait preuve de détermination, d’engagement résolu et d’abnégation sans faille quand il fallait servir Cheikh Ahmadou Bamba.


Mame Thierno Birahim fut rappelé à Dieu en 1943, à l’âge de 79 ans. Mais de son vivant, il s’était investit dans l’agriculture. Il a eu à exploiter de grandes superficies d’où il tirait des milliers de tonnes de mil et d’autres spéculations qui lui garantissaient une autosuffisance alimentaire, tout comme il fournissait sa nourriture à Khadimou Rassoul. Il a fondé plusieurs localités dont Darou Marnane, Darou Mouhty, Sam Yabal, Darou Kosso, Gouye Ngoura, Thinkoly, Darou Wahab, entre autres « daraas ».


CELCOM-HTDKH-Daara Dakar